Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, avril 4 2007

L'avenir de XUL et XulRunner

Fabien Deshayes m'a proposé une interview sur les technologies Mozilla, ce que j'ai accepté bien sûr. Vous la retrouverez sur son blog.

J'y parle donc ce qu'est XUL, XulRunner, mais aussi ce que je pense de leur avenir. Voici quelques compléments.

Lire la suite...

vendredi, mars 30 2007

La différence entre Xul et XulRunner

Suite à des commentaires sur mon dernier coup de gueule, et à divers lectures sur d'autres sites web, j'ai remarqué qu'il y avait une confusion entre XulRunner et XUL. Je tiens donc à préciser :

XUL n'est pas XulRunner

et

XulRunner n'est pas XUL

XUL est un langage. XulRunner est un lanceur d'application (ces applications devant être faites avec les technos mozilla, en particulier en XUL).

Autrement dit, l'avenir de XUL n'est pas lié à XulRunner. Aussi, quoiqu'il advienne au projet XulRunner, XUL et toutes les autres technologies inclusent dans Gecko continueront d'évoluer, à s'améliorer, à devenir toujours plus innovantes. Une simple raison : elles sont utilisées par les deux projets phares de Mozilla, Firefox et Thunderbird, et elles sont utilisées par les centaines d'extensions disponibles pour ces deux produits ;-)

Donc pas d'inquiétude à avoir pour la langage XUL, pour le langage XBL[1] et tout autre technologie de Mozilla (SVG, Javascript2, XPCom...).

Pour ce qui est de l'avenir de XulRunner, il n'est pas aussi sombre que mon précédent billet pourrait laisser croire, même pas du tout. Je vous en parlerai dans un prochain billet ;-) .

Notes

[1] Au passage : les spécifications de XBL2 sont passées en "candidate recommandation" au W3C, ce qui signifie qu'il ne reste plus qu'avoir deux implémentations du langage pour que ça devienne un "standard" au W3C. D'ailleurs l'implémentation dans Mozilla aurait déjà débuté.

mercredi, mars 28 2007

Mozilla et Adobe m'agacent

Adobe a annoncé la sortie de sa plateforme de dev Apollo. Et voilà que tout le monde s'intéressent à ce truc, trouve ça génial et tout.

Alors que finalement, Apollo, c'est une vulgaire copie de XulRunner à laquelle ils ont rajouté du flash (fallait voir la première version de leur langage Flex : copie 100% de XUL). Aucune innovation technologique, mais tout le monde découvre et adore. Ça m'enerve.

Et pendant ce temps là, Mozilla n'en a rien à fiche, ne fait pas évoluer XulRunner. Alors que depuis longtemps on tente de leur faire comprendre qu'ils ont de l'or en barre, qu'ils ont un truc avec un potentiel énorme. Mais ils ne font rien (il y a peut-être une lueur d'éspoir).

J'en ai ras le bol.


Mise à jour 30/03 : ceci est un coup de gueule impulsif, bien entendu :-) et ne présage en rien de l'avenir de XulRunner, ni d'ailleurs de XUL comme certains le pensent. Comme je le précise dans un billet suivant, Xul n'est pas XulRunner et il n'y a pas à s'inquiéter de l'avenir de XUL ;-)

mardi, novembre 28 2006

xulfrparty : cool

Apparement, notre première xulfr party samedi dernier, a plu. Mandriva nous avait laissé une grande salle à notre disposition. Il y a eu presque une vingtaine de personnes qui sont venues, du développeur freelance à des développeurs de grosses boîtes comme Renault F1 ou tf1.

Chacun a pu discuté, découvrir des applis XUL, découvrir XUL, poser des questions, partager son expérience.

Cela s'est bien passé et donc on recommencera :-)

jeudi, novembre 23 2006

Xulfr Party et Solutions Linux

Un petit rappel : le petit meeting/barcamp like pour développeurs XUL aura bien lieu, à Paris, dans les locaux de Mandriva ( Merci Mandriva et merci à Atmaniak), samedi prochain, à partir de 14h30 jusqu'en fin d'aprés midi.

Il y aura une bonne quinzaine de personnes, ça sera déjà pas mal :-) Voir les détails dans le wiki de xulfr.

Pour ceux qui regrettent de ne pas pouvoir venir, vous pourrez vous rattraper en allant au prochain salon Solution Linux qui se tiendra fin janvier, et durant lequel il y aura une table ronde Mozilla/Xul, avec des professionnels utilisant les technologies Mozilla ;-)

samedi, novembre 11 2006

Interview sur le journal du net

Dans le cadre d'un dossier sur le client riche qui vient de sortir sur le journal du net, j'ai été interviewé sur XUL :-)

mercredi, mai 10 2006

Offre job dans les technologies Mozilla

Chez DI, nous recherchons un développeur maîtrisant les technologies Mozilla (XUL, XBL, Javascript, XPCom en C++...). Il participera à la réalisation d'applications sympas, innovantes, ce qui pourrait d'ailleurs l'amener à contribuer au projet Mozilla, offrant donc de belles perspectives. Il rejoindrait une petite équipe de deux personnes, passionnées, expertes, dans une ambiance cool, décontractée et sans prise de tête.

Pour avoir plus de détails, lire l'annonce sur le blog de Daniel.

jeudi, mars 23 2006

AjaxWrite

  • Quelques balises XUL pour l'interface, histoire d'éviter de se trainer des tonnes de scripts JS pour faire des widgets et éviter donc d'avoir des widgets, pauvrement accessible, qui ressemblent de loin par temps de brouillard à ce que l'utilisateur à l'habitude d'utiliser dans des applications "normales".
  • un peu de xmlhttprequest pour envoyer ou reçevoir le document édité à partir du serveur
  • quelques scripts coté serveur pour réaliser la convertion du document que vous voulez éditer vers HTML (ou à partir de HTML pour la sauvegarde)
  • un peu de javascript pour programmer les quelques traitements sur les actions de l'utilisateur

Et vous obtenez un traitement de texte en ligne : AjaxWrite.

Certains y verront un éditeur simpliste mais ce n'est qu'un début.

Et n'en doutez pas, on va voir débarquer de plus en plus d'applications online en XUL. Pour les développeurs, XUL facilite beaucoup les choses pour la réalisation d'interface utilisateur.

Et cela apporte aussi énormément de souplesse !

Un exemple : imaginez que dans AjaxWrite, on puisse indiquer l'url d'un overlay XUL (url qui serait stockée dans un cookie). (Pour rappel, un overlay est un fichier XUL qui indique des éléments XUL à ajouter à une interface déjà définie. C'est le coeur même du système d'extension de Firefox.)

Bref, on indiquerait cet overlay, et hop : vous rajoutez ainsi vos propres fonctionnalités à une application distante, sans avoir à modifier les sources sur le serveur ! (et sans rien à installer en local). Si c'est pas du "Web 2.0" ça ... ;-)

Bref, XUL, c'est TOTALEMENT DEMONIAQUE !!

Les applis en HTML, ce n'est pas l'avenir. Moi j'vous l'dit ! (Surtout quand XUL sera normalisé par le W3C).

PS: ah ! On me souffle dans mon oreillette que l'auteur de AjaxWrite trouve trés bonne mon idée de pouvoir indiquer ses overlays dans l'application... ;-)

PS2: Tiens, et pourquoi pas réaliser une extension pour Firefox, qui permettrait d'indiquer les overlays à ajouter à telle ou telle application web quand on les utilise, même quand cette fonctionnalité n'est pas explicitement prévue par leurs auteurs ? À étudier...

jeudi, février 9 2006

Conférence sur le client riche avec XUL et PHP

Pour le 2 Mars prochain, l'AFUP a eu la bonne idée d'organiser un rendez-vous techno (non, rien à voir avec le courant musical du même nom :-) ) : clients riches avec XUL.

J'animerai une conférence sur les technologies Mozilla, en particulier XUL. Au programme : petit historique, déscriptif de XUL, et que faire avec XUL, pourquoi et comment : architectures possibles d'une application XUL (client lourd riche, client léger riche...), interaction de XUL avec d'autres technos et usages (XBL, SVG, JS, Ajax, services webs, PHP...), avantages et inconvénients par rapport aux autres technos (HTML...) etc..

Elle sera suivit par une conférence animé par Edouard Andrieu et Olivier Grange-Labat, respectivement chef de projet et responsable technique au sein de LeMonde.fr. Ils vous montreront un exemple concret d'une application réalisée avec XUL : "Le sept". C'est le système de gestion de publication de contenu pour le site lemonde.fr, avec une partie cliente en XUL, sous forme d'extension pour Firefox (partie dont j'avais démarré le développement ), et une partie services web développée en PHP.

Si vous voulez voir ce qu'on peut faire avec du XUL et les autres technologies Mozilla, c'est un moment à ne pas rater. L'application "Le sept" est impressionnante à voir (moi-même je reconnais à peine ce que je leur avait laissé, ils ont super bien bossé chez lemonde.fr :-) ), montrant les avantages d'utiliser des technologies adaptées pour faire du client riche, plutôt que d'utiliser des veilles technologies comme HTML.

Nous serons bien sûr aussi là tous les trois pour répondre aux nombreuses questions que vous nous poserez.

Pour les renseignements pratiques, les inscriptions (c'est gratuit), voir sur le site de l'AFUP.

jeudi, février 2 2006

Montée en puissance de XUL dans les entreprises

Je n'ai finalement pas passé une journée, mais deux au salon Solutions Linux (qui se termine ce soir). En tant que membre de Mozilla-Europe, j'étais bien entendu sur le stand de l'association. Et comme d'habitude, j'avais une triple casquette : Mozilla-europe, xulfr, et Disruptive Innovations. Je dois dire que je n'ai pas été déçu par cette édition 2006.

Lire la suite...

lundi, décembre 19 2005

SkyMessenger : Skyrock se lance dans le XUL

Paul avait annoncé il y a trois jours que le nouveau client de messagerie instantannée de skyrock, SkyMessenger, était fait en XUL. J'ai voulu en savoir plus.

Lire la suite...

lundi, décembre 5 2005

Demandez la lune en SVG

Via cette petite démo en SVG, essayez de mettre la lune en orbite :-) (bien sûr, il vous faut Firefox 1.5)

Plutôt sympathique je trouve, et, à part les formules mathématiques, on peut voir que l'on peut faire des choses plutôt puissantes en SVG tout en ayant un code relativement simple et léger (essayez de faire la même chose en HTML ;-) ). Je crois qu'on va bientôt voir debarquer de nombreuses démos et applications utilisant SVG...

vendredi, novembre 25 2005

L'avenir des clients riches

J'ai été invité hier à participer à une table ronde au forum intégration : Évolutions vers le client riche et client intelligent. J'étais au milieu d'intervenants venant de boîtes dont vous avez certainement entendu parlé un jour ;-) : Adobe, Microsoft, Sun Microsystems. Dans une ambiance tout à fait conviviale, chacun a présenté au public comment leur entreprise voyait l'évolution du client riche, et surtout comment cela se concrétisait dans leurs produits : technologie Flex chez Macromédia, plateforme .Net/Avalon chez Microsoft, les évolutions de J2EE chez Sun (JSF etc), et bien sûr, pour ma part, la plateforme Mozilla et son langage XUL.

Le public a pu ainsi voir un panorama des principales solutions du marché (il en existe d'autres bien sûr, moins connu mais tout à fait concurrentielle, comme xWidglets) pour la réalisation d'applications reposant sur du client riche.

L'avenir des applications web, donc, c'est certain, ce n'est pas HTML, ni Ajax tel qu'on le connait, comme je l'avais dit. Les nouvelles plateformes proposent en effet des technologies qui permettent la réalisation d'interfaces utilisateur riches (avec des vrais menus déroulants, des vrais onglets, des vrais treeviews etc.) pouvant interagir facilement avec des services web avec un minimum de transparence (bye bye la manipulation de xmlhttprequest ou autres API bas niveau).

Bien qu'elles aient les mêmes objectifs, ces technologies vont se différencier par leur approche. Par exemple, si on veut une intégration poussée et une relation étroite entre une multitude d'applications, le choix se tournera vers Microsoft qui fait de Windows (Vista, .Net...) une véritable plateforme d'exécution et de développement (en schématisant, le client n'est plus le navigateur, mais windows). Mais si on est dans un environnement avec des systèmes hétérogènes (windows, macos, linux), on se tournera plutôt vers du Mozilla, J2EE ou Flash+Flex solutions qui se différencient aussi entre elles (mais je ne vais pas détailler...).

L'autre point qui va aussi faire la différence dans le choix d'une de ces solutions va être les outils de développement associés. Et là il est clair que Microsoft écrase tout le monde avec son Visual Studio. Alexis de chez Sun a même avoué qu'ils prenaient Microsoft comme modèle pour cet aspect, mais qu'ils leur restaient encore du chemin à parcourir :-)

Coté Mozilla pour le développeur, il est clair qu'on est encore loin d'avoir quelque chose qui ressemble de loin par temps de brouillard à du Visual Studio. Mais ça va venir : des plugins pour Éclipse sont en train de voir le jour (et même utilisables). Et il ne faut pas non plus perdre de vue que les technologies Mozilla, par la richesse de XUL, permettent d'être déjà bien plus productif que lorsqu'on développe une appli web classique en HTML (même en ayant pour outils qu'un simple éditeur de texte).

dimanche, novembre 6 2005

Faire de l'Ajax sans le savoir

Dans un billet précédent, "Ajax est obsolète", j'expliquais que pour moi, Ajax n'est pas une solution d'avenir car trop complexe et trop bas niveau (le fameux xmlhttprequest).

J'avais alors émis l'idée d'avoir plutôt des balises spécialisées, interpretées directement par le navigateur, qui se chargeraient des opérations bas niveau et avec lesquelles on aurait juste à indiquer des informations minimales dans des attributs comme l'URL du service web à invoquer. Elles permettraient donc de faire de l'Ajax sans le savoir, sans avoir à taper des lignes de codes javascript complexes. Exactement en fait comme la balise HTML <a> ou <form>, qui utilisent finalement une forme d'Ajax sans que vous le sachiez : elles ont une url dans un attribut, elles envoient des données via xmlhttprequest à cette url, et elles modifient (ou plutôt remplacent) la page courante à partir du contenu de la réponse reçue.

J'avais donné alors l'exemple de la balise template en XUL qui est parfaitement dans cet esprit : on cache ce qui est bas niveau (xmlhttprequest), on permet d'éviter l'usage du javascript. Le résultat est alors une techno simple à utiliser pour développer, économe en temps de dev, de débuggage, et économe en bande passante ou en ressource système (il n'y a pas 50ko de scripts à executer puisque les balises sont directement interpretées par le navigateur).

Je voulais commencer à faire une bibliothèque JS qui permettrait de vous montrer concrétement mon idée. Mais en fait d'autres l'ont fait avant moi. Je suis en effet tombé, au hasard du surf, sur l'offre de backbase. Ce qui est intérressant sur ce site, c'est le code source de leur page. Que voit-on ? Des balises <include>, <event>, <buffer>, des attributs behavior, followstate etc.

On devine alors aisément à quoi elles servent : inclure des morceaux de pages à des endroits précis, qui sont éventuellement rechargés à l'apparition d'évènements particuliers, déclenchés par des actions spécifiques de l'utilisateur. En clair : vous avez le même résultat que ce que l'on fait en Ajax, mais sans avoir à écrire une seule ligne de code javascript. Quelques balises et quelques attributs bien placés, et vous voilà avec une interface utilisateur dynamique.

Exactement donc dans le même esprit que la balise html <a>, <form>, ou la balise XUL <template> : simplicité, efficacité. Bref, une techno accessible à tout développeur web, et pas seulement aux geeks.

Ce qu'a fait Backbase a toutefois un inconvénient : avoir une page utilisant leurs balises nécessite d'inclure leurs fichiers JS qui sont volumineux. Ce javascript sert à parser la page, et à interpreter les balises et attributs. On a donc une page lourde et longue à charger mais aussi longue à s'éxecuter.

Cependant, imaginez que le navigateur puisse interpreter nativement des balises du même style que celles de Backbase. Là je pense qu'on pourra vraiment parler de web 2.0 (ou 3.0 ?) ;-) (tout en résolvant une partie des problèmes d'accessibilité posés par Ajax).

vendredi, novembre 4 2005

Firefox 2 et 3

Gecko, en tant que plateforme de développement prend de plus en plus d'importance pour Mozilla. En effet, ils sont en train d'établir une roadmap dédiée à Gecko, en plus des roadmaps habituelles conçernant chaque produit (Firefox, Thunderbird...). Chacune des roadmaps produits vont se calquer sur la roadmap Gecko.

Firefox 1.5 n'est pas encore sorti qu'un premier brouillon de la nouvelle roadmap de Firefox vient d'être publié. Il indique que Firefox 2.0 sera basé sur Gecko 1.8.1 et non 1.9, et sortira dans la seconde moitié de 2006. Ce ne sera qu'à partir de la version 3 que Firefox pourra profiter des nombreuses nouveautés de Gecko 1.9, et ce, en 2007 seulement. Cette version 3 marquera d'ailleurs une étape importante dans l'histoire de Mozilla, puisqu'elle utilisera XulRunner, le lanceur d'applications XUL, intégrant Gecko 1.9.

Firefox 3.0 se résumera alors à un zip de fichiers XUL, XBL, javascript, et CSS. Ce qui correspond en gros aujourd'hui, dans votre répertoire Firefox, aux fichiers chrome/browser.jar, chrome/en-us.jar (ou fr-fr.jar), chrome/classic.jar (le thème classic) plus éventuellement quelques composants (.so ou .dll). Ce qui veut dire que vous aurez un navigateur de seulement 2-3Mo à télécharger, occupant seulement 2-3 Mo sur votre disque (en plus de XulRunner bien entendu, mais comme celui-ci sera partagé avec d'autres applications tierces...).

XulRunner interresse de plus en plus de monde. Il est encore loin de sa version 1.0, mais des applications commençent déjà à sortir, comme Daim XUL, un logiciel de traitement d'images, dont j'avais pu voir une démonstration plutôt impressionnante aux JDLL en octobre dernier.

samedi, octobre 1 2005

Pourquoi les extensions sont désactivées dans une nouvelle version de Firefox ?

Beaucoup s'interrogent sur le fait que des extensions qu'ils ont installés dans Firefox 1.0, soient désactivées automatiquement lorsqu'ils testent par exemple Firefox 1.5 beta. Voici quelques explications.

Lire la suite...

Lecture du livre XUL

J'ai lu le livre que j'ai reçu la semaine dernière Les Cahiers du programmeur : XUL.

Il passe en revu les technologies principales de Mozilla, comment les utiliser. Le lecteur a un bon aperçu de toutes les possibilités de la plate-forme, et ce au travers du développement d'un forum. Une personne totalement néophyte en développement web saura à la fin du livre se faire de petites applications ou des extensions sympas en XUL. En effet, il y est expliqué les bases des langages XUL, CSS, Javascript, mais aussi de XBL, RDF, SOAP etc. C'est un bon tutoriel pour découvrir la plate-forme Mozilla et ses diverses technologies, et voir les relations entre elles dans une application. Il parle même du futur de la plate-forme, comme par exemple XulRunner.

Bien entendu, ce livre est clairement destiné aux débutants et avec ces quelques 300 pages, il paraîtra léger aux développeurs un peu confirmés dans le domaine puisqu'il ne décrit pas tout en détails. Cependant il donne pas mal de liens tout le long du livre, vers lesquels s'orienter une fois que l'on maîtrise les bases et que l'on veuille en savoir plus.

vendredi, septembre 30 2005

Recherche de projets XUL pour les JDLL

Paul Rouget cherche des personnes qui ont réalisé des projets basés sur la plateforme Mozilla, afin de montrer ces applications lors des Journées Du Libre à Lyon lors de sa conférence. Si il y en a qui veulent aussi participer au stand pour montrer leur application, qu'ils se fassent connaître !

Plus de précision sur le blog de Paul.

mardi, septembre 27 2005

WPF/E : du XAML dans vos navigateurs

À la conférence des développeurs professionnels (PDC) de Microsoft qui a eu lieu il y a une douzaine de jour, la firme de Redmond a fait une démonstration de WPF/E : Windows Presentation Foundation Everywhere.

En gros, il s'agit d'une solution permettant de créer des applications avec le langage XAML et Javascript, et de pouvoir en afficher le résultat dans un navigateur via un plugin. Ils ont fait une démo en faisant fonctionner une appli WPF/E dans IE 7 mais aussi dans Safari, pour montrer qu'il n'y a pas besoin du framework .Net.

En clair, XAML permettra de remplacer HTML pour avoir des interfaces utilisateurs riches dans les applications web.

Au fait, ça ne vous rappelle rien ce truc ? Mais si bien sûr : ils ont repris exactement le même principe qui existe dans Mozilla depuis quelques années déjà, avec le langage XUL ! Je ne sais pas pour vous, mais je sens que ça va chauffer dur sur le web dans les prochains mois..

Quelques liens trouvés au hasard (il n'y a pas encore énormément d'infos sur WPF/E) :

via le standblog : La prochaine guerre des standards

samedi, septembre 17 2005

Nouveau livre sur XUL

C'est en français, écrit par des français, Jonathan Protzenko et Benoît Picaud , et il a l'air plutôt complet : Les cahiers du programmeur : XUL aux éditions Eyrolles. Il vient tout juste de sortir.

Je vous en reparlerai quand je m'en serai procuré un exemplaire et que je l'aurai lu. (Il parait que xulfr est cité toutes les dix pages, dixit Jonathan :-) )

- page 2 de 4 -