La troisième preview de IE9 est sortie. J'avoue être plutôt impressionné par toutes les améliorations qu'ils ont encore apporté. IE9, une fois que la version finale sera sortie, sera vraiment dans la cour des grands et aura rattrapé tout son retard technologiquement parlant.

Une partie des questions que je me posais il y a quelques mois ont maintenant une réponse : c'est implémenté.

  • Support de SVG (en partie)
  • éléments HTML5 <video>, <audio>, <canvas>,
  • support DOM largement amélioré: DOM traversal, DOM level3 core, DOM level3 events,
  • fontes téléchargeable WOFF, support complet CSS 2.1, support des media queries CSS3, selecteurs CSS3, bordures CSS3, background CSS3
  • un moteur javascript complet et aussi rapide que celui des autres navigateurs (je ne tiens pas compte des pouillèmes de milli secondes de différences entre chacun, à ce niveau, ce n'est plus tellement significatif)

Bref, tout plein de choses à se mettre sous la dent, avec un score acid3 qui grimpe à 83[1]. Sans parler d'un support très avancé de l'accélération graphique matérielle.

Il lui manque toutefois encore des technologies qu'ont déjà les concurrents, comme :

  • les WebWorkers
  • les WebSockets
  • formulaires HTML5, HTML5 File API, et autres éléments de sections HTML5 probablement
  • transitions CSS3, transformations CSS3, animations CSS3, gradients,
  • WebGL
  • SMIL
  • Évènements DOM multi touch, support accéléromètre, support géolocalisation
  • base IndexedDb
  • API Drag and drop (à vérifier)

Et j'en oublie certainement[2]. Ils ont donc encore du chemin à rattraper, et je ne doute pas que certaines de ces technos seront implémentés dans la version finale de IE9. Pour moi, on pourra qualifier IE9 de navigateur moderne. Car une chose est sûre, les développeurs web auront déjà suffisamment de technologies pour faire des sites modernes qui soient compatibles avec la majorité des navigateurs.

Le rouleau compresseur Microsoft a mis du temps à se mettre en route. Il est maintenant en marche, et pas qu'un peu. Mozilla, Apple, et Google ne devront pas s'endormir sur leurs lauriers. Cette nouvelle guerre de navigateurs initiée par Mozilla devient vraiment intéressante.

Notes

[1] Même si, comme je l'ai déjà dit, ce test n'est pas vraiment significatif

[2] je me suis en partie basé sur la liste des fonctionnalités qui sont implémentés dans Firefox 3.6 ou 4