Dans HTML5, un nouvel élément fait son apparition, l'élément <video>. La spécification ne spécifie pas de format particulier pour les fichiers vidéos, tout comme la spécification pour la balise img, bien que les premières versions de la spécification recommandait le format OGG/Theora. Cette recommandation a été retiré car les membres du consortium ne sont pas arrivés à se mettre d'accord à cause de soit disant doutes sur une possible violation de brevets logiciels dans Theora, et donc des procès planant au dessus de la date de ceux qui l'implémenteraient. Et puis certains voulaient plutôt imposer le format H264, plus performant.

Le problème du H264, c'est qu'il est encombré de brevets logiciels. Il faut aussi passer à la caisse, car il est sujet aux royalties, perçu par le consortium qui l'a créé, MPEG/LA. Et la somme à s'acquitter n'est pas minime puisque ça peut se chiffrer en millions de dollars.

Et comme je l'ai déjà dit dans des billets précédents, il est hors de question pour Mozilla d'intégrer le support de H264 dans Firefox, pour les deux raisons citées. C'est pourquoi Mozilla n'a intégré que le support de Theora, subissant alors nombreuses critiques et mauvaises prédictions, comme quoi Firefox allait mourir, que le web ne pourra se faire sans H264 parce que c'est le standard de l'industrie, parce qu'il existe des puces qui décodent le H264 (très utile dans les smartphones et autres mini ordinateurs). Mais Mozilla a tenu bon, car ils avaient un plan...

Parallèlement, Google rachète il y a un an si je me souviens bien, une petite boîte, ON2, qui est à l'origine de Theora, et qui a développé une nouvelle version du format, VP8, qui a des performances bien meilleures que Theora, comparable à H264 selon Google.

Ils avaient ensuite annoncé il y a quelques semaines qu'ils allaient libérer le format VP8, et qu'il n'y aurait pas de royalties dessus, et à priori, qu'il n'est pas encombré de brevets logiciels. Cette annonce ne fit pas énormément de bruit, car finalement, ils n'ont pas vraiment détaillé. En tout cas, rien ne présageait le coup d'éclat d'aujourd'hui.

Ce coup d'éclat, c'est l'annonce de la libération de VP8. Mais pas seulement. Mozilla en a fait un billet. On peut dire que Google, Mozilla et beaucoup d'autres ont bien caché leur jeu depuis des semaines (aaah les NDA..). Jugez plutôt.

Plus fort encore, une liste a été publiée, présentant des acteurs majeurs qui vont supporter WebM . On y trouve bien sûr des logiciels comme Chrome, Firefox, Opera, mais aussi des gens comme Skype ou encore Adobe, qui indique qu'ils vont supporter WebM dans Flash ! Il y a aussi Microsoft qui a annoncé le support dans IE9, si on installe le codec dans windows.

Et ce n'est pas tout, il y a aussi des fabricants de puces, comme AMD, Texas Instrument ou NVidia, qui vont donc produire des puces de décodage VP8 ! Du très lourd !

Google a donc frappé un grand coup, très fort et bien préparé. Il y a tous les ingrédients pour concurrencer H264 avec succés. Un coup dur je pense pour les supporteurs du H264 comme Apple (qui n'a toujours pas réagi à l'heure où j'écris ces lignes).

Je pense aussi que, contrairement à Theora, et vu l'annonce, VP8 va rapidement percer. Même coté matériel. Si il y a déjà des supporteurs comme AMD ou NVidia, et qu'il y a des expérimentations sur Youtube, c'est que Google a commencé à traiter avec ces fabricants, pour avoir des puces d'encodage le plus rapidement possible, afin de convertir les millions de vidéo du site YouTube en WebM. Car je doute qu'ils le fassent uniquement de manière logiciel, ce serait trop lent. À coté de ça les navigateurs intègrent déjà WebM, donc il y a fort à parier que ce sera disponible dans les prochaines versions stables de Firefox, Chrome et Opera.

Bref, à la fin de l'année, on pourra je pense commencer à utiliser le format VP8 en lieu et place de Theora. Et de H264.

Une très très bonne nouvelle donc pour le monde du web, que ce nouveau codec vidéo libre et performant.