On attendait un ouragan du coté de la Nouvelle Orléans. Finalement il a plutôt dérivé sur le web. Et il fait très mal : Google annonce la sortie prochaine de son propre navigateur web, qui aura pour nom Google Chrome. Les rumeurs depuis plusieurs mois sur un "GBrowser" étaient donc fondées.

Coté technique :

  • Le rendu sera effectué par le moteur Webkit (utilisé par Safari et Adobe Air)
  • Le moteur javascript a été réécrit from scratch, portant le doux nom "V8", et embarquant une machine virtuelle et un optimisateur de code (ça me rappelle TraceMonkey et Tamarin tiens... ;-))
  • La grosse nouveauté par rapport à la concurrence[1], sera que chaque onglet aura son propre processus, donc une page web ne pourra pas "geler" le reste du navigateur, même si elle fait n'importe quoi. Chaque onglet sera une "sandbox".
  • On peut détacher un onglet pour en faire une fenêtre dédiée à une appli web (même finalité que Mozilla Prism donc..)
  • Intégration de Google Gears (api pour développeurs web)

Une BD orienté technique explique toutes les caractéristiques de ce nouveau navigateur.

Cependant, à y regarder de plus prêt, il n'y a pas multitudes d'innovations dans ce navigateur. La machine virtuelle pour le javascript, les applis indépendantes, le support des standards, et les autres fonctionnalités pour l'utilisateur, sont des choses vers lesquelles presque tout les éditeurs de navigateurs intégrent déjà ou sur le point de le faire.

Bref, mis à part Microsoft, je ne pense pas que les autres éditeurs aient du soucis à se faire au niveau technique. Par contre, cette annonce est tout de même un ouragan, parce que... c'est Google. Imaginez un lien "téléchargez Google Chrome" sur chaque page du moteur de recherche Google, moteur qui je le rappelle est utilisé par une grosse majorité des internautes... Même si la communication de la concurrence à l'égard de cette annonce semble calme, je pense que dans certaines équipes, ça doit être le branle bas de combat[2].

Et puis, pour les fournisseurs d'applications en ligne, ça va être un gros concurrent, car je doute que Google Chrome sera fourni sans des liens vers Google Docs, Google Maps, Google Mail et cie...

Cette annonce marque le commencement d'une nouvelle phase dans la guerre des navigateurs déclenchée par Mozilla avec Firefox 1.0. Niveau DEFCON 2 je dirais. Voir 1 à Redmond, le principal concurrent :-)

Notes

[1] quoique, IE8 parait-il le fait aussi

[2] Pas chez Mozilla, car ils sont très très certainement au courant depuis des lustres, d'autant plus que leur deal avec Google vient d'être re-signé pour 3 ans. D'ailleurs, ce ne serait pas étonnant qu'il y ait anguille sous roche, comme le pense Daniel