Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Geek-log

Mes aventures de geek

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche, septembre 30 2012

Sous utilisation de la freebox

J'ai une freebox depuis quelques années. J'ai migré vers la V5 quelques mois avant la sortie de la v6. C'est bête me diraient certains. Ou pas. En fait, j'aurais mieux fait de rester avec une V4. Car le constat après 2 ans d'utilisation est amère : j'aimerais bien moins payer si je le pouvais.

En effet, je n'utilise au final que la partie "modem" et "routeur" de la freebox : pour faire du web, lire mes mails, faire du ssh, irc etc..

Le téléphone ? je ne l'ai jamais utilisé. Bon, faut dire aussi que je n'ai transmis le numéro à personne. Mais mon mobile étant suffisant....

Les centaines de chaînes télé ? Je ne les regarde pas. Déjà avec la V4, j'avais vite arrêté de zapper tellement il y a de chaînes, et tellement il y a de programmes inintéressants. Ou alors il faut passer à la caisse pour avoir accès aux chaînes susceptibles de m’intéresser. Et encore faut-il que la qualité d'image soit là. Je constate trop souvent des "patés" dus à de trop fort taux de compression. La TNT est de meilleure qualité globalement. Donc je reste avec les chaînes de la TNT, en passant par ma télé en direct bien sûr, parce que le module TNT de ma freebox n'a jamais fonctionné.

Le magnétoscope numérique ? comme il y a 20 ans pour mon magnétoscope VHS, ça m'est arrivé d'enregistrer un épisode d'une série par exemple, mais j'oubliais toujours de regarder l'enregistrement. Bref, je n'utilise pas.

Les jeux et autres applications : qualité trop moyenne. Et puis ça commence à faire quelques années que je ne joue plus et que je n'ai plus vraiment de temps pour ça.

Le wifi ? pas de wifi chez moi. Le filaire (ethernet 1Gb) me suffit.

Le NAS de la V6 ? Il me serait inutile car J'en ai déjà un. Et puis "bizarrement", je n'ai pas envie de confier mes données à une boite noire,

Bref, je paye au final des services dont je ne me sers pas. D'ailleurs j'ai fini par débrancher le boitier multimédia.

J'ai bien pensé à changer de fournisseur d'accès internet, mais le souci est que plus aucun ne propose une offre ADSL simple, à un prix inférieur. Il y a quelques jours encore, OVH en avait une, mais elle a disparu. Avec FDN, le tarif est à peine inférieur qu'une offre triple play (certes, on a une neutralité totale du réseau..). Et free reste le moins cher parmi toutes les offres "machinbox". Alors voilà, je suis "condamner" à utiliser une "freebox".

samedi, juin 30 2012

Ma période HP48, Minitel et RTC-ONE

Au début des années 90. Je délaissais mon TO9, pour commencer à manipuler le PC flambant neuf de mon père, en découvrant le langage C. Mais j'étais aussi à fond sur la programmation de la calculatrice HP48.

Lire la suite...

mercredi, juin 13 2012

De retour avec KDE

Il y a un peu plus d'un mois et demi, j'avais tenté un truc. Mon laptop a deux cartes graphiques, une intégré au chipset intel, et une carte séparée, NVidia. Cela permet, pour les systèmes d'exploitations qui prennent en charge, de pouvoir utiliser l'une ou l'autre carte graphique en fonction des besoins des applications, et donc optimiser la consommation en énergie. C'est la fameuse fonctionnalité "Optimus".

Sous Windows, pas de souci. Sous Linux par contre, aucun support (j'étais alors sur une Ubuntu 11.04 32bits). C'est soit la carte faiblarde Intel, soit la carte puissante NVidia, mais il faut alors désactiver l'Optimus dans le bios pour pouvoir l'utiliser. Et l'ennui c'est que, bien qu'il n'y ait qu'une carte utilisée par le système, la deuxième est toujours active, donc pompe du courant pour rien. Et comme j'ai choisi la NVidia, j'ai alors une autonomie plutôt limitée, à peine deux heures :-/

Il y a toutefois un projet pour apporter ce support : Bumblebee. Cela semble prometteur même si un peu embêtant à utiliser puisque si on veut le support NVidia pour une application, il faut la lancer avec un utilitaire fourni.

Cependant, fin Avril, je tente le coup, j'avais du temps, je passais des vacances en Bretagne. J'installe les paquets, mais au final rien ne fonctionne. Problème au redémarrage au niveau de X-Windows. Pire, la désinstallation des paquets ne règle pas le souci. J'essaye de régénérer les fichiers de boot etc, rien. Que dalle. Mon système est flingué. Merci Bumblebee.

Je n'avais pas envie de passer toutes mes vacances à tenter de régler le problème. J'aurai plus vite fait de tout réinstaller. Et ça tombe bien, il fallait que je mette à jour vers une version plus récente d'Ubuntu. Cependant, Unity ne me plaît pas du tout, les dernières avancées dans Gnome ne me satisfont pas.

Et si je retentais KDE ? KDE, mon environnement de bureau fétiche jusqu'à la sortie de sa version 4. J'avais été pas mal déçu par KDE 4.1, et j'étais alors resté sous Gnome (qui était pré-installé sur le laptop que je m'étais payé quelques mois auparavant). Depuis 4 ans, tous les problèmes ont dû être réglé, me dis-je. Hop, c'est parti pour la dernière Kubuntu.

Et je ne suis pas déçu. Effectivement la plupart des reproches que j'avais n'ont plus lieu d'être. C'est réactif, fluide, agréable à utiliser. Il y a bien quelques petits trucs qui me chiffonne (comme le fait que dès qu'on approche une fenêtre du haut de l'écran, KDE met cette fenêtre en plein écran, et je n'ai pas encore trouvé comment désactive ce truc, Merci à Hello dans les commentaires, c'est réglé :-) ), mais ça reste supportable. Depuis un mois et demi donc, je suis très satisfait de KDE4.

Bon, par contre, malgré que je profite d'un noyau plus récent, toujours pas de prise en charge d'Optimus. Ni d'ailleurs de mon lecteur d'empreinte, ni de mon touchpad multitouch (pour ce dernier, j'ai ouïe dire que c'était réglé dans le tout dernier noyau...). Cependant, depuis un an que j'ai ce portable [1], le lecteur de carte SD, le firewire et les diverses fonctions de mise en veille fonctionnent enfin sans bugger ! Avec Linux, il faut être patient :-)

Aller Dell, un petit effort pour fournir des drivers linux (même proprio, je m'en fiche) avec vos nouvelles machines, comme dans le temps...

Notes

[1] un Dell latitude e6520 avec toutes les options au maximum :-)

vendredi, octobre 14 2011

Adieu Mr Ritchie

L'inventeur du langage C et co-créateur d'Unix, Dennis MacAlistair Ritchie, est mort. Malgré sa relative anonymie (vis à vis du grand public en tout cas), ses travaux ont énormément bouleversé l'informatique et continue d'influencer l'informatique d'aujourd'hui. Linux, les systèmes BSD (dont MacOS) et donc tout ce qui motorise les équipements les plus modernes comme les tablettes et les smartphones (Android, iOS), dérivent des créations de Dennis.

Le langage C et Unix sont les technologies qui ont marqués mes années d'études. J'ai découvert le C et le C++ au début de l'année 91 pendant mes années lycées, avec mon premier PC, équipé de Borland C++. J'ai tout de suite adoré (faut dire que ça me changeait du Basic 128 du TO9). Tellement adoré que les matières sur le C/C++ et Unix en IUT m'ont permis d'avoir des notes très élevées, moi qui était un élève moyen en général.

Je peux vous dire que quand j'ai pu enfin utiliser linux sur mon PC, puis quelques temps après, reléguer définitivement Windows sur une partition secondaire de mon disque dur, ce fut jour de fête.

Sale période en ce moment pour les figures de l'informatique, pour ceux qui ont marqué mes débuts en informatique. Même si pour moi Dennis a fait bien plus que Steve Jobs pour l'informatique.

jeudi, octobre 14 2010

Diantre ! Un billet !

Quatre mois presque, sans blogger[1] . Et là, d'un seul coup, paf, je publie un billet sans prévenir !

Désolé cher lecteur pour cette absence prolongée. Mais j'étais très très occupé ces derniers mois. La cause : après mon licenciement économique de chez Zoomorama, je me suis lancé dans un projet fou, un truc qui me trottait dans la tête depuis des années : créer une boîte. Et depuis, ça n'arrête pas, les journées sont plus que remplies. C'est du délire complet ! :-D

Je vous en reparlerai plus longuement une autre fois :-)

Notes

[1] Si on ne compte pas mes micro billets sur twitter :-)

samedi, mai 15 2010

Batterie de macbook morte

Depuis quelques semaines, la batterie de mon macbook ne durait plus que 45 minutes environ, sachant que neuve, je pouvais facilement pianoter pendant 3 heures. En fait, la durée de fonctionnement a littéralement chuté en quelques semaines, puisqu'il n'y pas si longtemps, je pouvais encore tenir 2 heures.

Cela m'étonnait, car la batterie aujourd'hui n'a que 16 mois. Sur twitter, Nicolas m'avait suggéré de faire un reset du SMC mais je n'ai pas vu d'amélioration perceptible.

Et puis depuis ce matin, impossible de rester plus de 10 minutes avec la batterie. Bien que l'indicateur indique qu'elle est chargée à 75%, le macbook s'éteint au bout de 10 à 15 minutes, sans prévenir évidement.

Il y a eu par le passé des problèmes de ce genre, avec des batteries quasi neuve, et il fallait mettre à jour le firmware du SMC mais le mien est déjà à jour. On peut aussi calibrer la batterie mais des charges et des décharges complètes, c'est ce que je fais quasi tout le temps (ce qui n'est pas bien, voir plus bas).

Et puis j'ai découvert cette page qui donne des informations et conseils pour la durée de vie des batteries macbook.

Les batteries récentes d'Apple sont en lithium-polymère, et donc ont des caractéristiques différentes des batteries classiques Lithium-Ion :

  • elles n'aiment pas le chaud, ça réduit la durée de vie.
  • la durée de vie chute rapidement quand elle approche de la fin de vie, contrairement aux autres types de batteries, qui faiblissent sur une plus longue periode.
  • Apple considère qu'après 300 cycles de charges, la batterie est usagée et doit être remplacée. Même si à 300 cycles de charge, une batterie correctement entretenue devrait être à 80% de sa capacité de charge originelle, toujours selon Apple.
  • Il faut éviter des cycles de charge et décharge complète, contrairement à ce qu'il faut faire pour des types de batteries plus anciennes. D'une part, cela est inutile car elles n'ont pas ces problèmes d'effet mémoire que l'on trouve souvent, et d'autre part, ça reduirait en fait leur durée de vie.

J'ai installé le petit logiciel Coconut Battery pour avoir des informations sur l'état de ma batterie :

  • 304 cycles de charges (en 16 mois)
  • capacité de charge : 1662 mAh au lieu de 4100 mAh pour une batterie neuve, soit une capacité qui n'est plus que de 40% (au lieu de 80%)

En tenant compte du fait que j'ai bien "tabassé" le macbook pendant 16 mois, avec des compilations à répétitions (donc fortes chaleurs), et un fonctionnement d'au moins 12h par jour (dans la semaine), que j'ai régulièrement fait des charges/décharges complètes (au moins 1 jour sur deux, parce que je bosse souvent dans le rer), ces chiffres ne m'étonnent finalement pas.

Je dois me rendre à l'évidence : ma batterie est morte.

Je vais attendre un peu avant de la remplacer, car il n'est pas certain que je garde le macbook, il n'est en fait pas à moi mais à Zoomorama. Ça va dépendre du commissaire priseur qui est en charge de liquider le matériel et mobilier de Zoomorama, si il va accepter ou non qu'on lui rachète directement nos machines.

vendredi, mars 19 2010

Surcouf, c'etait mieux avant...

Hier, je me suis fait une petite balade au magasin Surcouf, avenue Daumesnil à Paris. Ça fait au moins un an que j'y suis pas allé. Et j'ai découvert un magasin refait à neuf, avec des beaux stands au design moderne. Et du vide.

Qu'ont-ils fait de mon magasin préféré des années 90, avec ses allées étroites, ses stands et rayons bondés de gens, mais aussi rempli de matos ? Elle est où ma caverne d'ali-baba de centaines de m2 où j'étais sûr de trouver mon bonheur ? Il est passé où le royaume du geek, où j'écarquillais les yeux tous les deux mètres à la vue d'une nouveauté ou d'un truc dont j'ignorais l'existence ? Elle est où cette ambiance "circus", totalement décalée, originale, qui existait auparavant ?

Surcouf est devenu un magasin aussi aseptisé que ces autres magasins des chaînes d'électroniques grand public (boulanger, saturne ou autre, voir même la fnac). Je n'y vois plus trop grand d'intérêt d'y aller en fait. Mis à part le fait qu'ils ont peut être quand même encore un peu plus de choix que les grandes chaînes et qu'ils sont dans un quartier encore dédié aux geeks avec tout ces petit magasins d'informatiques autour.

Fini la magie en tout cas.

M'enfin ça ne m'a pas empêcher d'y faire une petite emplette...

samedi, janvier 2 2010

Bonne année !

Bonne année à vous tous ! Que 2010 vous soit meilleur que 2009.

Je n'ai pas vraiment de résolutions pour cette nouvelle année, sauf celle d'essayer de réduire drastiquement ma todo list, sous peine de pétage de plomb. Car j'ai vraiment manqué de temps en 2009. Mes contributions ont beaucoup diminuées, et mes projets perso ont beaucoup pati de ce manque de temps.

Il va falloir que j'arrête de me disperser, de dire oui à tout et que je me concentre sur seulement quelques projets. Ma productivité n'en sera que meilleure, la qualité aussi. Reste à savoir quels projets je "sacrifierais", au moins pour cette année...

vendredi, décembre 11 2009

Donnez moi du temps pour geeker

J'ai besoin de temps. beaucoup de temps. Par exemple, là maintenant, j'ai besoin de temps pour installer en double boot linux sur mon macbook. Ce n'est pas une nécessité, juste une envie de retourner sur l'OS au pingouin. Linux me manque, après 11 mois passés quasi exclusivement sous MacOS.

MacOS est très bien, il est supérieur en pas mal de points à ses concurrents, notamment la gestion du matériel, ce qui est aussi un peu normal, vu que le système n'est conçu et optimisé que pour un matériel précis. Mais quel bonheur de pouvoir brancher n'importe quel écran et que ça fonctionne du premier coup ! Quel bonheur que la connexion wifi se fasse en 2 clics sans soucis ! Quel bonheur cette gestion de l'énergie sans faille ! Combien de fois j'ai dû refermé mon laptop en urgence pour ne pas rater ma station RER, sans pour autant n'avoir aucun soucis de reprise à l'ouverture (ce qui n'est le cas d'aucun laptop sous linux que j'ai possédé jusqu'ici). Bref, MacOS, c'est le premier OS que j'ai utilisé, qui sait se faire oublier. Tout en étant ouvert aux développeurs, avec sa console, ses origines unix..

Mais il a aussi ses défauts, qui sautent aux yeux quand on a été habitué à une distro linux. Gestion des fenêtres limitée, peu configurable, qui fait qu'il y a des choses énervantes qu'on ne peut changer (comme le fait de devoir cliquer une première fois sur une fenêtre pour l'activer, avant de pouvoir y faire quoi que ce soit). Gestion de bureaux virtuels : à chier. tout simplement. Heureusement que son mode Exposé permet de pallier un tout petit peu à ça.

Et puis c'est énervant de ne pas avoir n'importe quel programme sous la main en deux clics de souris. Sous mac, l'offre logicielle libre est quelque peu limitée (malgré MacPorts). La plupart des programmes sont payants (même si souvent bien foutu), et j'ai souvent une réticence à payer sur le net, surtout sur des petits sites (comment ça paranoïaque ?).

Et puis depuis quelques temps, les screenshots de KDE 4 me font des clins d'oeil. Les news sur les dernières nouveautés du noyau linux me font saliver. J'ai envie de voir si il y a eu de vrai progrès sur le support matériel.

Mais je n'ai pas le temps. Parce que s'engager sur ce genre de chose, veut dire indisponibilité de travailler pour plusieurs heures. Car c'est un peu l'inconnu pour moi l'installation de linux sur un macbook. Ne me parlez pas d'une autre machine. Je n'ai pour l'instant pas trouvé mieux ailleurs (peut être les Dells, ou les anciens Thinkpads). Cette semaine encore, j'ai fait un tour à la Fnac. Et il n'y a pas photo : les plus belles machines, tant d'un point de vue technique (raaaah ce trackpad géant multi touch !) qu'esthétique, restent les macbooks. Bon après, certes, il y a le prix, bien que ça le vaille...

Vous allez me dire que c'est dommage de s'arrêter sur des critères aussi superflus. Mais après 25 ans passés sur des machines diverses et variées (et souvent moches), j'ai envie de faire plaisir à mes yeux. Mine de rien, ça rend le travail plus agréable.

vendredi, octobre 30 2009

Payer en ligne devient de plus en plus compliqué avec la Société Générale

Payer sur Internet, ça devient vraiment le parcours du combattant, en tout cas pour ceux qui sont à la Société Générale. De quoi vraiment dégouter les gens d'acheter quelque chose. Jugez plutôt.

Dans les débuts du commerce électronique sur internet, payer sur internet consistait à donner votre numéro de carte et la date de validité. Pour cela, vous étiez redirigés vers une page de la banque de la boutique électronique (c'est toujours le cas aujourd'hui).

Mais cela ne suffisait plus, ils décidèrent alors qu'il fallait aussi donner un numéro à trois chiffres situé derrière votre carte.

Puis il y a 2-3 ans (je crois), ils décidèrent qu'il fallait indiquer en plus d'autres données, comme votre date de naissance et ceci dans une autre page vers laquelle vous étiez redirigés après le premier formulaire, page fournie par votre banque. La première fois, j'ai cru que j'avais été redirigé vers une page de phishing, tellement le nom de domaine ne ressemblait à rien, et tellement ma banque ne m'avait pas informé d'un tel nouveau dispositif. Résultat, j'avais annulé ma commande en attendant d'en savoir plus.

Au passage, on constatera qu'on a deux redirections, et donc au total trois formulaires à remplir : celui du commerçant pour vos coordonnées pour la livraison ou autre, celui de la banque du commerçant, et enfin celui de votre banque.

À ce stade, ça commençait à m'agacer.

Et voilà que la Société Générale a décidé d'emmerder encore plus ses clients (pour notre sécurité parait-il). Ils ont remplacé le formulaire de saisie de la date de naissance par un autre formulaire, dans lequel vous devez indiquer un code. Ce code vous est envoyé automatiquement par la banque, par SMS, sur votre téléphone portable. Le souci, c'est que pour recevoir ce code, il faut s'être inscrit auprès de votre agence ou par un service vocale (je ne sais plus), pour activer le service de paiement sur le web, et indiquer votre numéro de téléphone. J'avais bien reçu il y a quelques semaines un courrier m'avertissant de ce changement, mais je n'ai pas eu le temps et oublié de faire cette activation, et surtout ça me faisait chier.

Ça me faisait chier de m'inscrire parce que d'une part, les trucs administratifs, ça me gonfle à un point que vous ne pouvez imaginer, et d'autre part, je trouve ce système idiot. Vous avez perdu ou oublié votre téléphone ? Il n'a plus de batterie ? Tant pis pour vous, allez voir ailleurs, ne payez pas ce que vous devez payer. Et hop, un client de moins pour le commerçant. Et tant pis si c'est un achat urgent (comme, au hasard, un renouvellement de nom de domaine).

Et voilà, j'ai un truc à payer, là, maintenant, et je me retrouve coincé, je ne peux pas recevoir ce pu*** de code parce que j'ai omis de m'inscrire (et bien sûr, je n'ai pas sur moi les numéros de comptes, de code en tout genre ou je ne sais quoi d'autres pour activer de suite le service).

Vous allez voir que ça ne va pas suffire pour contrer les fraudes, parce que bien sûr, ça ne va pas empêcher les voleurs de sacs à main d'aller acheter sur internet, puisqu'ils auront votre carte bleu et votre téléphone[1], et que dans 2 ans, il va falloir vous trimballer avec un lecteur d'empreinte digitale pour payer sur internet[2]. Et dans 3 ans, ça va être quoi ? un lecteur d'empreinte génital ? rectal[3] ? Il va falloir prouver 15 fois que c'est bien vous le propriétaire de la carte bleue avant de valider le paiement ?

Du grand n'importe quoi. Déjà que je n'avais pas une haute estime de la relation des banques avec internet, avec entre autre leurs API de paiement[4] pour ajouter un système de paiement dans votre site web, mais là, ça commence à friser le ridicule. Pour votre bien on vous dit ![5]

Notes

[1] certes, il y a moins de vols de sac à main que de piratage de carte bleue sur internet

[2] j'ai cru comprendre que certaines banques proposaient déjà un tel ustensile

[3] classe de payer au bureau, devant les collègues, non ?

[4] SIPS par exemple, qui fournit quasiment le même binaire depuis 8 ans, binaire qui ne fonctionne que sur des vieux noyaux linux plus maintenu (on peut en obtenir un plus récent, seulement après avoir donné 15 coups de téléphone) , avec une API pourrie, qui génère du code HTML pourri, etc. Il y aurait tant à dire, peut être un jour j'en ferais un billet tiens.

[5] Bien sûr, ce billet contient une pincée de mauvaise foi :-)

mercredi, octobre 14 2009

TI: interdiction de bidouiller sa machine ??

Mékilsoncon ! Texas Instrument interdit d'installer un firmware sur ses calculatrices, pour des histoires de droits !

D'un coté, ça ne m'étonne pas, j'ai toujours trouvé que Texas Instrument faisaient des calculatrices de mer.. pas assez bidouillables. Au début des années 90 déjà, faire un programme qui utilisait au maximum les possibilités de la machine (comprendre, en assembleur), c'était presque mission impossible. Fallait faire des hacks de malade, peu pratiques. Peu interressant.

Contrairement à HP. Dans les HP48 par exemple, en programmation RPL, il y avait des objets pour les nombres, pour les chaines, pour les sources en RPN, pour les bibliothèques etc. Et il y en avait aussi... pour les programmes binaires ! On pouvait donc installer un assembleur (merci à Phong "hpninja" Nguyen pour avoir crée le premier assembleur sur hp48 :-)), et coder comme des malades en assembleur, créé des binaires super optimisé, torturant au maximum cette petite machine, arrivant à en faire une véritable console de jeu digne des gameboys de l'époque ! (qui plus est, autorisées officiellement en cours et au BAC :-) ). On pouvait aussi appeler en RPL, des routines de la ROM, offrant encore plus de possibilité à celui qui programmait simplement en RPL (non officiellement documentés, mais heureusement, il y avait des livres pour ça, merci Paul Courbis et Sebastion Lalande !).

Bref, je me suis éclaté avec cette machine (en réalisant entre autre ces programmes là). Et d'autres développeurs aussi, au point de justement refaire un OS (le metakernel !). La mémoire ROM à l'époque n'était pas flashable (encore chère à l'époque), mais il y avait de quoi changer le boot, pour faire démarrer la machine sur un autre endroit que la ROM.

HP n'a jamais d'ailleurs interdit ces pratiques ou limiter cette "bidouillabilité", bien au contraire. Ils ont même fini par embaucher des auteurs du metakernel, qui servira de base plus tard à l'OS de la HP49.

Les gusses de Texas Instrument devraient y réfléchir...

lundi, octobre 5 2009

De retour de Prague

Encore une fois, l'équipe de Mozilla Europe s'est démenée pour nous offrir un MozCamp de qualité. Organisation impeccable, lieu impeccable. Merci beaucoup William, Irina, et Paul (j'en n'oublie pas ?), j'ai vraiment apprécié ces trois jours !

J'ai trouvé les conférences intéressantes, et plus encore, la joie de retrouver d'autres contributeurs (plus de 140 !). C'est l'occasion de se voir "en vrai", de pouvoir discuter sur les projets actuels et futurs, et au passage de pratiquer un peu son anglais. Et bien sûr de passer de bons moment autour d'une de plusieurs bières Tchèques, que ce soit à 20-30 ou en petit comité tard le soir, pour discuter de Mozilla, de la life, 42. Quelques bons petits moments de distractions dans cette vie de fou :-). Ça recharge les batteries !

vendredi, août 14 2009

De la bonne redaction des messages d'avertissements

J'ai eu un truc que je ne comprenais pas avec Mercurial. J'avais créé une branche nommée sur mon dépôt local, et fait des commits. Du coup, tout logiquement, j'avais deux "heads", une pour la branche nommée, et une autre pour la branche "default". Au moment de faire mon push, Mercurial a ralé, comme quoi ça allait créer des nouvelles têtes sur le dépôt distant, et me disait qu'il faudrait faire un merge avant de faire le push. Le problème, c'est que je ne veux pas fusionner les deux branches !

Du coup, j'ai eu un gros doute sur ma compréhension de ce qu'était un head, une branche nommée et à quoi ça servait. Mais j'avais beau lire la doc, il me semblait bien avoir compris tout ceci. Et ça ne m'avançait pas sur le pourquoi de l'erreur de Mercurial. Pourquoi fallait-il absolument faire un merge ? Pourquoi avoir un système de branches si c'est pour les fusionner systématiquement ?

Et puis j'ai expliqué mon problème sur le channel irc de Mercurial, et je fus plutôt rassuré. Ou presque. Parce qu'en fait, c'est moi qui n'ait pas tout à fait compris le sens du message d'erreur. Je l'ai trop pris au pied de la lettre. Ce n'est pas une erreur, mais un avertissement, et l'ordre qu'il faille fusionner, n'est pas un ordre, mais une simple proposition pour résoudre le problème (parmis d'autres non explicitées). Et on m'a expliqué qu'en fait, je devais forcer[1] le push avec l'option -f , et que dans les prochaines versions, le message sera plus explicite (pas seulement indiquer qu'il faut merger) ou n'apparaitra plus tout simplement (j'imagine, seulement dans les cas où il s'agit que de têtes de branches, et pas plusieurs têtes sur une même branche).

Bref, voilà mes doutes levés. Je peux continuer à travailler :-)

Notes

[1] ce qu'en fait j'hésitais à faire avant, parce que quand on force les choses, bien souvent ça apporte des ennuis

mardi, août 11 2009

Moment de faiblesse

J'ai ouvert un compte twitter. Pour rigoler. Ou pas.

Mise à jour: j'ai aussi ouvert un compte sur identi.ca

jeudi, juin 18 2009

De la com' débile chez Microsoft

Franchement, Microsoft tombe de plus en plus bas[1]. Pour l'australie, ils font un espèce de jeux concours, où il faut trouver $10 000 quelque part sur le web, et on ne pourra le trouver qu'en utilisant IE8. Voir la page du concours sur le site de Microsoft[2].

Bon déjà, limiter la navigation à un seul navigateur, alors que le web est supposé être universel, c'est vraiment un contre sens.

Mais ils font pire. Franchement, ce sont vraiment des boulets[3].

Déjà pour le contenu du message, totalement affligeant. Se moquer ouvertement des autres navigateurs en utilisant des termes comme "Vieux Firefox", "Chrome ternis", c'est idiot. Parce que se moquer du navigateur, c'est se moquer de l'internaute qui utilise ledit navigateur et qui arrive sur le site. Et il me semble que d'un point de vue communication et commerciale, ce n'est pas en se foutant de la tête du client qu'on arrivera à lui faire acheter ce qu'on lui propose.

Mais il y a aussi la page web. C'est assez hallucinant d'utiliser quasiment une seule image pour afficher tout le contenu de la page web. Franchement, leur message ne tient plus la route, est totalement vidé de son sens. Messieurs de Microsoft, merci, mais tout les navigateurs savent afficher une image. Et faire une page web, ce n'est pas qu'avec des images.

Alors qu'ils auraient pu faire bien mieux, en profiter pour utiliser toute la technologie disponible dans IE8 en matière de CSS standard (même si leur implémentation est en deça des autres navigateurs), mais aussi en matière d'extensions propriétaires, leurs filtres et cie. Ils auraient même pu à la limite faire un truc qui s'affiche niquel dans leur browser, et qui est tout cassé dans les autres, pour essayer de prouver qu'ils peuvent faire mieux (le message passerait bien en tout cas envers des non technophiles).

Mais non. Là, c'est juste de la COM' nullissime, d'une boite qui ne sait même pas mettre en avant son navigateur. Ou plutôt, peut être qu'elle saurait le faire, mais elle admet qu'ils ne peuvent pas faire mieux au niveau communication, parce qu'elle sait pertinemment que la concurrence promet bien plus de choses aux développeurs et aux utilisateurs.

Et le summum dans cette COM' nulle, c'est que sur la page il est indiqué le nom du site, http://www.tengrandisburiedhere.com/ et il est même utilisé sur certains liens dans le source de la page. Hélas, triple fois hélas, cette adresse ne mène nulle part. Elle est bien enregistrée, mais il n'y a pas de serveur derrière, elle ne redirige même pas sur la page du concours sur le site de Microsoft. Des boulets je vous dis.

En attendant, des petits malins ont réservé le nom de domaine http://www.tengrandisburiedthere.co... (notez le T avant "here" qui fait la différence), et il suffit de zoomer pour savoir qu'elle est le navigateur meilleur que IE8[4] ;-).

On pourra aussi aller sur http://hacks.mozilla.org pour se délecter de ce que nous proposent ou proposeront nos "vieux Firefox", nos "chrome ternis" et autres navigateurs trop "exotiques", et en particulier ce que proposera Firefox 3.5 qui sortira d'ici 2-3 semaines.

Notes

[1] Toute ressemblance de ce billet avec un de mes commentaires sur linuxfr n'est pas du tout forfuite :-)

[2] Si par hasard la page n'etait pas disponible, et c'est arrivé hier, vous pouvez aller voir des captures d'écrans ici

[3] Que ce soit réalisé par Microsoft lui-même ou par un prestataire externe, le résultat est le même pour la boîte : catastrophique selon moi

[4] en tout cas, l'un des meilleurs ;-)

lundi, avril 27 2009

Améliorations du serializer de Mozilla

Enfin ! Ça y est ! C'est arrivé dans le trunk samedi ! Mon super gros patch sur le serializer ! Il y a 10 mois j'avais commencé son développement. Je vous rassure, je n'ai pas travaillé pendant ces 10 mois régulièrement sur cette amélioration. Il y a eu beaucoup de temps morts (la faute à pas le temps), et beaucoup d'attente pour les reviews et super-review.

Qu'est ce que cela apporte ? Le support des mêmes flags de l'interface nsIDocumentEncoder pour XHTML/XML que pour HTML. Donc principalement, la possibilité d'avoir enfin du "pretty printing" (indentation, passage à la ligne au bout de X caractères etc..) lors de la serialisation d'un DOM XHTML et XML. Seul un document HTML profitait de cette possibilité. Bien sur, pour XHTML, le pretty printing tient compte de la spécificité de XHTML. Par exemple, pas de pretty printing dans les balises <pre> ou <script>.

Au passage, puisque maintenant le code du pretty printing est commun à HTML/XHTML/XML, j'ai amélioré le pretty printing du HTML. L'indentation n'est plus boguée, les sauts à la ligne se font au bon endroit etc... Ce patch corrige donc d'emblée deux bugs de longues dates, et va en permettre de fermer quelques autres assez rapidement, en espérant ne pas avoir introduit de régression (mais bien sûr j'ai ajouté plein de tests unitaires pour limiter les régressions potentielles).

Et concrètement, ce patch va permettre d'avoir un meilleur enregistrement des pages web éditée dans BlueGriffon, Kompozer, ou tout autre application qui sera basée sur XulRunner 1.9.2 minimum (dont Firefox 4)..

vendredi, avril 10 2009

Flemme

J'ai une de ces flemmes de bloguer en ce moment... Pourtant y a pas mal de choses que je voudrais écrire...

PS: arf, faire un billet de moins de 140 caractères... je file un mauvais coton... je vais finir sur twitter si ça continue... Bon ben voilà, ça fait plus de 140 caractères, l'honneur est sauf.

jeudi, mars 12 2009

Hadopipi caca boudin

Je pense que ce serait en ces termes que mon fils s'exprimerait à propos d'Hadopi si il savait parler [1], et si il pouvait comprendre tout ce qu'on lui dit.

Je ne vais pas m'étendre sur le pourquoi du comment, d'autres le font bien mieux que moi (par exemple sur le standblog). Sachez néanmoins que je trouve cette loi totalement stupide, inapplicable, liberticide, et montre l'incompétence lamentable de nos politiques. Ce qui me dégoutte le plus, ce sont tous ces mensonges servant d'arguments[2] aux supporters de cette loi, que ce soit Albanel et sa clique, les majors de disques et cinéma ou les artistes associés à cette mascarade. Ils montrent tous une incompétence crasse en matière de technologie, et d'internet en particulier. Soit disant qu'ils se sont entourés d'"experts renommés". Ce que je prend alors pour une insulte à l'égard de tout ceux qui font avancer le web et internet en France. À propos d'insultes justement, ils n'en sont pas avar vis à vis de ceux qui sont contre cette loi. Ce qui ne fait que m'exaspérer encore plus.

Tout ce qu'ils vont réussir à faire, c'est à démocratiser les échanges chiffrés sur internet (ce qui n'est pas forcément un mal remarquez), et à se faire haïr de plus en plus (et les artistes au final vont trinquer). Ces gens vivent dans le passé, s'accrochant à des modèles économiques obsolètes, dépassés, tout ça pour garder leurs vaches à lait. Qu'ils s'adaptent au monde d'aujourd'hui, en acceptant que le CD est quasi mort, ou tout au moins n'est plus un média majeur. Ou qu'ils crèvent, ça permettra peut-être une émergence plus facile de nouveaux modèles économiques.

En attendant, sans pour autant télécharger illégalement (je n'ai de toute façon pas le temps), je continue à boycotter les achats de CD musicaux. Ça va faire maintenant 8 ans.

Notes

[1] il n'a que 11 mois, et le seul mot qu'il sait prononcer pour le moment, n'est pas "papa", ni "maman", mais "gateau". Il ira loin ce petit gars, avec ce sens des priorités déjà développé :-)

[2] comme par exemple en annonçant que le cinéma se porte de plus en plus mal à cause soit-disant du piratage, alors que 2008 fut une bonne année en terme de nombre d'entrées dans les salles obscures

lundi, mars 9 2009

macosx, système des années 80 ?

Je viens de découvrir avec horreur que le système de fichier de MacOSX n'est pas sensible à la casse ! J'ai l'impression de revenir 20 ans en arrière. C'est un point vraiment ennuyeux pour moi qui m'empêche de faire une tâche précise.

C'est d'une débilité... Je ne comprend pas...

Une raison de plus pour installer une distro linux dès que j'aurais du temps.

vendredi, février 27 2009

Beware the master of Xuuuuul

Notre graphiste à Zoomorama, qui fait le design de nos applis XUL, s'est bien amusé :-)

Pour ceux qui n'ont pas flash, une miniature en png...

- page 1 de 8