Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - microsoft

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, décembre 1 2006

vista, un fait divers

Je ne sais pas pour vous mais la sortie de Windows Vista ne m'a fait ni chaud, ni froid. Un non-événement pour moi. Peut être à cause des inconvénients de ce système que j'ai pu lire un peu partout, bien qu'il y a eu beaucoup d'évolutions sous le capot (Avalon, XAML etc..) :

  • nécessite une grosse machine dernier cri pour profiter de toutes les nouveautés
  • parmi les nouveautés : en fait, il n'y en aurait pas trop, d'un point de vue de l'utilisateur. Ce serait surtout un gros changement dans l'interface (3D tout ça...)
  • Il y a même eu des choses qui ne seront livrés ultérieurement (ou pas), comme leur système de fichier WinFS
  • Il y a même des régressions, comme dans leur système de son : DirectSound 3D ne fait plus appel aux accélérations matériels des cartes sons, tout est maintenant émulé (adieu EAX dans les jeux via DirectSound3D par ex.. Quel gachis !)
  • la migration de 2000/XP vers vista risque finalement d'être très coûteuse (à cause du rachat de matériel et des licences, sans compter les éventuelles formations pour les admins, et peut être les utilisateurs...)
  • et finalement, la majorité des nouveautés, on les a déjà dans Linux depuis quelques temps... Aucune innovation réelle apparemment, en tout cas "qui se voit".

Alors un succès de Vista, je n'y crois pas trop. Si succès il y a, ce sera peut-être qu'un faux succès, induit par la vente forcée du système sur la majorité des PC.

J'admets que cet avis est purement subjectif, basé sur une totale méconnaissance du produit. Ce ne sont finalement que des impressions nées de la lecture d'articles ces derniers mois ça et là. Il faudrait que j'arrive un de ces quatre à voir une machine sous vista, et vraiment tester. À l'occasion...

En fait, je crois que Vista ne me fait ni chaud ni froid, tout simplement parce que j'en ai rien à fiche de Vista. Il n'aurait apparemment rien qui pourrait titiller ma curiosité de geek. Et je suis très bien avec les logiciels (libres) que j'utilise.

samedi, octobre 11 2003

Arreter de taper sur Microsoft gratuitement ?

Je répond ici à un commentaire sur un billet de Tristan Nitot, à propos de l'article sur la sécurité linux que j'ai évoqué précédemment.

La question est :

quand est-ce que cela passera de mode de taper sur Microsoft gratuitement ?

Je répond sur mon blog parce que je pense que je fais parti de ceux qui tapent (souvent?) sur Microsoft

  1. ce n'est pas gratuit. Je pense qu'il y a de nombreuses raisons valables de taper sur Microsoft
  2. Personnellement, j'arrêterai de taper sur Microsoft quand ils arrêteront leurs pratiques anti-concurrentielles, quand ils arrêteront leurs pub mensongères, quand ils arrêteront de se foutre de la gueule de leurs clients, quand ils arrêteront de prendre leurs clients pour des vaches à lait et quand ils arrêteront de dire des conneries sur la concurrence (FUD).
  3. J'arrêterais quand les gens comprendront que Informatique ne rime pas forcement avec Microsoft, et qu'ils existent d'autres systèmes, d'autres logiciels qui sont d'excellentes alternatives. Bref, quand ils arrêteront de s'enfermer dans la matrice microsoftienne.
  4. Les imbécillités profanés par les marketeux de cette compagnie me font rire (jaune). J'aime faire profiter de ces rigolades aux gens et montrer que Microsoft n'est pas aussi innovante qu'on le croit. Je l'ai déjà fait remarqué avec le soit-disant système de fichier revolutionnaire du futur Windows.

Tenez, pas plus tard qu'aujourd'hui, dans l'article de Zdnet sur le lifting sécuritaire de Windows, il y en a une autre de ces perles :

protections contre les buffer overruns (de type "stack" et "heap") et prise en charge de nouvelles instructions des processeurs pour faire en sorte que certaines parties de la mémoire ne soient pas exécutables (technologie NX pour "No Execute").

Impressionnant n'est ce pas ? En plus, avec ce super nom qui tue : "Technologie NX". Ca en jete ! Oui, enfin, pas trop. Ces techniques de protections sont déjà utilisés depuis longtemps dans certains systèmes (OpenBSD si je ne me trompe), et il existe des patchs pour linux. Et dire que plein de monde vont dire que Microsoft innove... Depuis l'invention du XML et CSS, je ne vois pas trop en quoi ils ont innové.

Bon, aller, d'accord. J'arrête de taper sur Microsoft... jusqu'à leur prochaine débilité.

jeudi, octobre 9 2003

L'innovation chez microsoft

Un nouveau brevet logiciel vient d'être accepté à Microsoft (source: zdnet). Il s'agit d'un brevet sur une fonctionnalité de leur logiciel de messagerie : celle qui permet à un internaute de savoir que vous êtes en train de lui répondre.

Alors là, Microsoft, ils m'épatent ! Arriver à pondre de telles innovations, tellement innovantes qu'il faille un brevet ! Ouaip, chapeau les gars ! Oui oui, voilà jusqu'où va l'innovation chez Microsoft.

Ridicule n'est-ce pas ?

Bon, on s'en doute, il y a une autre raison : le dollars. Faire du dollars. Toujours du dollars. Même si ça va à l'encontre de tout les intérêts du monde entier. Tenter de verrouiller le marché des messageries instantanée. Monopole et tout ça.

C'est leurs pratiques marketing qu'ils devraient breveter. Parce que là, coté innovation... Quoi que, personnellement, je ne crois pas que je m'en inspirerais. Je n'ai pas encore de tirelire à la place du cerveau.

mardi, août 19 2003

le site Microsoft.com servi par des serveurs linux

C'est LA news du jour. Quand vous allez sur le site http://www.microsoft.com, c'est un serveur linux qui vous sert la page.

Microsoft aurait donc des serveurs linux ? Avouez le, ça serait plutôt drôle :-) Genre Microsoft Linux eh eh !

Oui mais non. En fait, Microsoft utilise les services d'akamai, société qui a inventé un procédé de cache, et qui dispose un peu partout dans le monde, des serveurs mettant en cache les sites web. Un mega proxy en quelques sortes. Et ces megas proxys, sont sous linux.

source : netcraft