Je m'en fiche de plus en plus de IE. Vous savez pourquoi ? Parce que de moins en moins de monde va utiliser IE. Je predis que d'ici 2-3 ans, IE passera sous la barre des 50%. Peut-être pensez vous que je sois optimiste, mais plusieurs choses me le font penser :

  1. Techniquement, IE7 est à la ramasse même si il y a eu quelques progrés. IE8 est loin d'être encore sorti. Les développeurs en ont marre de cette bouse et beaucoup font (inconsciemment ou pas) de la pub pour les autres navigateurs. Surtout que les dernières ou prochaines versions de Firefox, Safari et Opera ont des possibilités techniques vraiment attrayantes (et qui apportent un avantage concurrentiel, voir plus loin).
  2. La montée en puissance des navigateurs alternatifs sur le desktop. Notamment Firefox avec ses 28% de part de marché en europe. Presque 1/3, c'est pas rien. Et ce n'est pas terminé.
  3. La croissance fulgurante des appareils mobiles embarquant un navigateur (quand je dis appareil mobile, j'inclus téléphone, PDA etc..). L'extrême majorité de ces appareils n'embarquent pas IE, mais Opera, Safari (pour l'iphone) ou des navigateurs à base de webkit ou gecko. La raison : peu d'entre eux sont sous windows mobile, mais sur des systèmes alternatifs en particulier Linux. Linux qui ne cesse de croitre ses parts de marché sur le mobile...
  4. À cela faut il ajouter dans les deux ans qui vont suivre la sortie du système d'exploitation Android de Google, spécifique pour les appareils mobiles, et qui embarquera non pas IE, mais webkit. Vu la puissance de Google, on peut parier sur une utilisation massive de ce système dans les prochaines générations d'appareils.
  5. Et d'ici deux ans aussi, la sortie de Mozilla Mobile, qui sera disponible sur plusieurs plate-formes donc a de forte chance d'être utilisé massivement lui aussi. (Oui, la guerre qui vient de commencer sournoisement, ce n'est pas IE contre les autres, mais Gecko vs Webkit).
  6. Autre argument à prendre en considération : Gecko, Webkit et opera implémentent ou vont implémenter des possibilités de HTML5, en particulier tout ce qui concerne l'exécution d'appli web en mode déconnecté (offline). Ce qui est très utile et important dans le monde du mobile, où on peut souvent être déconnecté d'un réseau. Ces technologies sont je pense des arguments qui peuvent faire poids dans le choix d'un navigateur, pour un constructeur de mobile. Étant donné qu'on ne sait pas encore si IE8 supportera ce genre de fonctionnalités...

Mes deux sous...