Il y a un projet de décret visant à stocker tout ce que font les internautes. Voir la plainte de Philippe Jannet sur lemonde.fr à ce propos.

C'est très très inquiétant, certes. Même dangereux pour l'emploi dans le secteur de l'informatique en France je pense. Mais faut-il rappeler que ce n'est en grande partie qu'une transposition de la directive 2006/24/CE du parlement européen et du conseil (article 5 en particulier) ?

Bref, que ce soit la gauche ou la droite qui passe au présidentielle, on y aura droit quand même, parce que l'Europe l'y oblige si j'ai bien compris. Pas la peine donc d'agiter ce projet de décret en épouvantail pour effrayer les gens envers le "méchant" Sarkozy. La "gentille" Royal se verra contrainte de le faire passer sous peine d'amende (Diantre, mais pour qui je vais voter ?! (bis)).

D'ailleurs, il me semble que beaucoup de points dans les programmes électoraux (de gauche comme de droite), sont soit calqués sur des directives européennes, soit ne pourront se faire sans accord de l'Europe.

J'aime bien cette idée d'une Europe où il y a libre circulation des biens et des personnes, libres échanges commerciaux, et où il y a une monnaie unique. Cependant, j'aime de moins en moins cette Europe, où les pays membres sont de moins en moins libre sur leur politique économique et sociale. Certes, l'idée d'une liberté de politique économique est probablement en contradiction avec le fait de pouvoir avoir des libres échanges commerciaux (j'imagine qu'il faut harmoniser certaines choses pour que cela se fasse sans trop de problème). Mais ne va-t-on pas trop loin avec l'Europe sur certains sujets ?