Ça y est, pour le projet de traduction de xulfr, j'ai pris ma décision : c'est sur berlios.de que mon choix s'est fait. Vous trouverez donc le projet ici.

Je retrouve toutes les fonctionnalités que j'avais sur devlibre, mais surtout, je vais pouvoir me familiariser avec subversion, qui est une alternative à CVS. Et j'avoue ne pas être déçu.

Aprés avoir lu la documentation de subversion, CVS me parait vraiment une antiquité. La gestion des branches est plus simple, plus logique : un repertoire différent pour chaque branche. Les commandes sont aussi plus simple, plus complètes. On peut supprimer, renommer, bouger des fichiers et des repertoires sans problème. Du pur bonheur ! Seul ombre au tableau, la gestion des tags. Cela fonctionne à l'identique des branches. Du coup donc, un repertoire par tag. Je ne trouve pas ça terrible. On revient dans les mêmes travers que CVS : il n'y a pas de réèlles distinctions entre tag et branche.

Cependant, maintenant, CVS, c'est terminé pour moi, quand je peux, j'utiliserais désormais Subversion pour mes projets.

Récement, le projet KDE est passé à subversion. À quand pour Mozilla ? :-) (ça parait tout de même plus compliqué pour Mozilla, vu l'historique énorme dans leur depot CVS, le nombre de branches dans tous les sens...).