Je suis conscient que pour les clients en général, Internet ou le développement informatique, ce n'est pas leur mêtier. Et je peux comprendre qu'ils n'y connaissent rien, ou qu'ils ne comprennent pas grand chose. Il suffit pour pas mal d'entre eux de leur expliquer pourquoi ceci ou cela, pourquoi ce n'est pas faisable ou que la façon dont ils veulent leur truc, c'est trop usine à gaz ou inutilisable, qu'on peut faire mieux etc... Certains ont besoins qu'on leur explique plus en profondeur, d'autres au contraire se rendre compte vite fait que ce n'est vraiment pas leur tasse de thé, que vous maîtrisez le sujet et ils vous font confiance (c'est rare, mais ça arrive).

Mais certains, alors là... Franchement, il m'est arrivé parfois d'avoir des envies d'insultes envers certains clients, de leur dire qu'ils étaient vraiment trop bêtes pour avoir un site web. De véritables imbéciles premier choix :

  • qui croient tout savoir
  • qui veulent vous apprendre votre métier tout en sortant des conneries ahurissantes : je ne comprend pas, c'est quoi ce que vous m'avez réalisé ? C'est comme ci comme ça qu'il faut faire ! Je voudrais que ça fasse ceci cela et le café si possible !. Et aprés quelques tentatives d'explications courtoises, c'est pour entendre dire : ah mais si je vous assure, on peut le faire, je l'ai déjà vu ! ( et bizarrement, le client n'arrive pas à retrouver là où il l'a vu, mais à part ça, cela ne l'a pas empecher de continuer à nous prendre pour des gros cons...).
  • qui ne veulent rien comprendre à rien, qui ne voulaient pas comprendre qu'on ne peut pas faire tout ce qu'on veux avec un site web (des vrais têtes de mûles !)
  • qui ne veulent pas comprendre que telle ou telle modification, ça ne se fait pas en 5 minutes : mais c'est juste un bouton à rajouter !
  • qui sont de supères mauvaises fois et font des chantages à 2 balles 50 : non, je ne signerais pas le PV de recette et je ne paierais pas tant que vous n'aurez pas ajouter la fonctionnalité X !, alors que ladite fonctionnalité prend 10 jours/homme à développer, qu'elle n'était pas dans le cahier des charges, ni dans les documents de la conception fonctionnelle détaillée pourtant duement signée par le client avant développement, et qu'elle est apparue tout à coup comme ça dans la tête de monsieur qui a décidé pendant la phase de recette que cette fonctionnalité devait être implémentée. Le genre de type qui ne veut pas comprendre ce qu'est un avenant, même si on lui explique ;
  • etc...

Bref, le genre de client qui veut tout pour hier et sans rien payer, et qui se croit le roi de tout.

Tête à claque oui !

À défaut de pouvoir envoyer ce permis de l'internet aux clients durant ces derniers jours chez Aston (quoique... faudrait pas que certains m'appellent entre temps...), je vais filer ce lien à ma chef de projet qui va en avoir bien besoin, une fois que je l'aurais lâchement abandonner à certains de ces clients trop cons. Je vais aussi essayer de lui procurer de la poudre verte, ça pourrait interresser certains clients...